La gestion de la grossesse comprend des tests sanguins qui sont effectués pour comprendre si la mère a des maladies infectieuses qui peuvent être transmises au fœtus.

Le terme « complexe torche » (acronyme anglais de toxoplasmose, autres, rubéole, cytomégalovirus, herpès) désigne une batterie d’analyses qui concerne spécifiquement :

TOXOPLASMOSE

C’est une maladie causée par un parasite. S’il touche une femme au début ou pendant la grossesse, il peut entraîner des malformations du fœtus, notamment de type cérébral. Si la femme a déjà des anticorps au moment de la grossesse, alors elle est immunisée, le fœtus n’est pas à risque et l’examen pendant la gestation n’est plus répété. Au contraire, si la femme n’est pas immunisée, n’a pas d’anticorps, il faut surveiller avec des contrôles périodiques pendant la grossesse.

C’est une maladie qui ne nécessite pas de vaccination.

RUBÉOLE

C’est une maladie virale qui touche principalement les enfants, et pour laquelle la vaccination est obligatoire. S’il est contracté pendant la grossesse, il peut entraîner diverses complications, allant de l’avortement spontané à divers types de malformations.

(cataractes, anomalies cérébrales et cardiaques) dont la sévérité est d’autant plus importante que la période de grossesse est précoce.

CITOMEGALOVIRUS

C’est un virus très répandu, généralement pas particulièrement pathogène. Plus de la moitié des femmes adultes sont immunisées. Il n’y a pas de vaccination. Dans de rares cas, cela peut entraîner des malformations fœtales.

L’HERPÈS GÉNITAL

C’est un virus qui provoque des lésions (cloques/ulcères) dans la région génitale. Si sous forme silencieuse, sans blessure, ce n’est pas un problème. Si des vésicules et/ou des ulcères génitaux, qui contiennent le virus, sont présents au moment de l’accouchement, une césarienne doit être pratiquée pour éviter la transmission virale au bébé. Chez le nouveau-né, l’herpès génital peut entraîner divers problèmes, allant de la mucosite banale

(inflammation de la bouche ou des yeux) aux infections du système nerveux central avec convulsions.

AUTRES (AUTRES MALADIES TRANSMISES DE LA MÈRE AU FŒTUS)

Classiquement, nous entendons le VIH, l’hépatite C, l’hépatite B.

Ce sont des maladies qui se transmettent comme l’herpès génital notamment lors de l’accouchement, lorsque le fœtus passe par le canal génital. Pour l’hépatite B le vaccin est prévu (obligatoire pour les personnes nées après 1988). Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C, ni contre le VIH. Dans ce dernier cas, si la femme est positive, une prophylaxie pharmacologique avec un médicament antiviral prévenant la transmission materno-fœtale est envisagée avant l’accouchement.

L’évaluation du complexe TORCH est prévue comme un examen préconceptionnel, avec une dérogation spécifique, donc gratuite, précisément en raison de l’importance de la prévention de ces pathologies et de la sauvegarde de la grossesse et du fœtus.

Partager

Laisser un commentaire

Fantamily